× Propos libres en respectant les autres, comme sur tout le forum (pas de violence, diffamation, discriminations,...)

Actualité

Plus d'informations
il y a 1 an 8 mois #304 par LOD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 8 mois #310 par LOD
Réponse de LOD sur le sujet Actualité

Des volontaires pour une colocation entrepreneuriale sur le thème gîte vegan ?

cuisine.lodweb.com ~ vegan.lodweb.com ~ linux.lodweb.com ~ contact.lodweb.com

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Harris
  • Portrait de Harris Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Vétéran
  • Vétéran
  • Président de la Société Végane Réunion
Plus d'informations
il y a 1 an 1 mois #609 par Harris
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LOD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Harris
  • Portrait de Harris Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Vétéran
  • Vétéran
  • Président de la Société Végane Réunion
Plus d'informations
il y a 1 an 1 mois - il y a 1 an 1 mois #610 par Harris
Réponse de Harris sur le sujet Actualité
Je reprends une publication facebook du Président de la Fédération végane sur le groupe vivelab12 ( www.facebook.com/groups/veganismevivelab...nk/1489854667760307/ ) :


Constantin Édouard Imbs
Admin · 1 novembre, 18:09 · Villejuif, Ile-de-France, France

PÉNURIE DE BEURRE, BONNE NOUVELLE !

Le rayon de votre supermarché n'a plus de beurre ? Pas de panique : les fluides d'origine animale sont loin d'être irremplaçables. Le beurre est une matière grasse issue des sécrétions mammaires, qui elles-mêmes ne sont qu'une étape temporaire dans la rentabilisation des animaux pour les filières de la viande. Apprendre à s'en passer permet donc de faire face aux nouvelles pénuries et de vivre d'une manière plus pacifique, plus compassionnelle. Bonus : manger moins de graisses trans réduit le risque de mortalité, toutes causes confondues !

LES GRAISSES TRANS SONT MAUVAISES POUR LA SANTÉ
L'excès de matières grasses est mauvais pour la santé, et plus particulièrement les formes de matières grasses que contiennent le beurre, les fameuses graisses trans, pour lesquelles il n'existe aucune dose associée à une amélioration de la santé. Au contraire, toute consommation de graisses trans est proportionnellement associée à une plus forte mortalité (toutes causes confondues, selon la proportion de graisses trans dans les apports énergétiques quotidiens : www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3628378/ - voir graphique en français : drive.google.com/file/d/0BxsG9LWnH51EejFRWnU0UXdEVnc/view ).

Du point de vue nutritionnel, les alternatives véganes restent constituées de matières grasses qui doivent être consommées avec modération, certes, mais sans graisses trans (sauf celles qui sont constituées de matières grasses partiellement hydrogénées, mais c'est devenu rare depuis les campagnes sanitaires anti-hydrogénation). Tuer moins de veaux, c'est d'autant plus beau qu'on se tue moins soi-même !

COMMENT TROUVER UNE MARGARINE VÉGANE ?
La culture culinaire végane permet déjà de remplacer tous les produits d'origine animale. Les possibilités sont très nombreuses. Par exemple, plusieurs margarines véganes peuvent remplir les fonctions du beurre dans nos préparations habituelles.

Il suffit de lire la liste des ingrédients, et de choisir les produits qui ne contiennent aucun produit d'origine animale. C'est facile ! Les véganes sont attentifs aux nouveaux produits, et connaissent bien les nouvelles offres. La variété des margarines véganes proposées augmente progressivement. Interrogée sur la nature de ses arômes naturels (seul ingrédient non détaillé de la composition actuelle - novembre 2017), la marque Saint-Hubert déclare que les arômes sont d'origine végétale pour sa margarine bio (en doux comme en demi-sel, ainsi que la version intitulée « Soja »). C'est un substitut généralement très apprécié pour sa texture et son goût proches des beurres animaux. Fruit d'Or propose également des produits véganes portant le logo végane en fleur de tournesol (« 100 % végétal », options « sans huile de palme », ou « avec huile de noix », ou « avec huile de coco et d'amande »), très faciles à tartiner et naturellement riches en oméga-3 (enrichis en vitamine D, ce qui est également intéressant). Ces marques proposent des options véganes « sans huile de palme ».

Les magasins bio proposent parfois une plus grande variété de beurres véganes, mais la margarine n'est pas la seule alternative, selon l'usage que nous voulons faire dans nos préparations (tartiner, préparer une pâte, etc). Voici une illustration de certaines possibilités : img.over-blog-kiwi.com/1/49/05/21/201609...-beurre-dellerie.jpg

PRIX
Les pâtisseries ont accès à des options végétales techniques qui leur permettent d'obtenir des résultats performants pour les pâtes feuilletées, etc., mais pas le grand public. Rien ne peut donc encore rivaliser avec les beurres animaux à pâtisser à bas coût (à moins de 2 € le kg), mais à gamme égale le prix au kilo est aux alentours de 8 € pour un beurre supérieur ou n'importe laquelle des margarines véganes à tartiner. Le développement de la consomm'action végane nécessite évidemment que les prix baissent, plutôt que de maintenir les produits sans cruauté dans une niche à plus forte valeur ajoutée. Une réclamation peut donc être formulée dans ce sens, mais, si les options véganes à bas coût font encore défaut, les ménages qui consommaient un beurre de marque ne verront aucune différence dans leurs dépenses.

ENVIRONNEMENT
Du point de vue environnemental, l'usage direct des végétaux permet d'en utiliser beaucoup moins. De ce point de vue, les animaux sont des intermédiaires qui prélèvent une part importante de l'énergie végétale consommée pour digérer, pour maintenir leur température corporelle, pour que leurs organes vitaux puissent fonctionner, et pour se mouvoir, réparer des blessures, etc. Or l'intégralité des pâturages français est artificielle. Ils ont été arrachés à la forêt. Le maintien des prairies par l'élevage est un manque à gagner en termes de puits de carbone, car une forêt entretenue représente 2,5 fois la biomasse d'une prairie, et jusqu'à 5 fois lorsqu'il s'agit d'une forêt ré-ensauvagée avec enchevêtrements d'arbres. Mais les 20 millions de bovins que compte la France ne paissent évidemment pas dans les champs (comptez-les lorsque vous en voyez). L'écrasante majorité vivent dans des installations loin des regards, et sont nourris avec des tourteaux de soja OGM cultivés en Amazonie, en lieu et place de la forêt primaire.

Il faut plusieurs calories ou plusieurs kilogrammes de nutriments d'origine végétale pour obtenir une seule calorie ou un seul kilogramme de produit d'origine animale. Ainsi, consommer des produits animaux nécessite plus d'eau, plus de précautions et de produits sanitaires (dont les antibiotiques, le cas échéant), plus de terres, plus d'énergie, que la consommation de produits véganes :

« Les scientifiques spécialistes de la santé ou de l’environnement sont d’accord sur un point : une alimentation basée sur les végétaux est préférable. Il est possible de réduire notre impact climatique alimentaire par deux avec une alimentation végane » (Recommandations nutritionnelles nordiques (NNR5), Consommation alimentaire
durable : www.societevegane.fr/wp-content/uploads/...trition_A5_02_LR.pdf )

En dehors des considérations se rapportant à la cruauté, consommer les produits des filières animales représente un manque à gagner en termes d'effet de puits de carbone, de biodiversité, de rétention des eaux, d'économie d'énergie, d'économie de ressources alimentaires mondiales et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

LES ANIMAUX
L’agriculture a commencé à se développer il y a environ une dizaine de milliers d’années, et avec elle sont apparus les élevages. La domestication d’une espèce animale commence généralement par la capture d’une progéniture, qui est ensuite sélectionnée et reproduite avec sa propre descendance, afin de fixer des caractéristiques utiles à l’élevage.

Contrairement à la sélection naturelle, le maintien artificiel des races réduit la biodiversité et la richesse des génomes, ce qui a pour conséquence de réduire la résistance des animaux aux maladies, ainsi que leurs aptitudes d’adaptation aux environnements naturels.

Les sécrétions mammaires des herbivores ne sont maintenues qu’à condition d’organiser des naissances régulières, qui, si les veaux, chevreaux et agneaux n’étaient jamais consommés, feraient augmenter les cheptels de manière exponentielle. L’Inde, berceau du lacto-végétarisme, est le premier pays exportateur mondial de bœuf ( www.societevegane.fr/documentation/pourquoi-etre-vegane/ ). Le lacto-végétarisme participe activement au massacre des animaux, dont il n'est que l'antichambre.

La pénurie de beurre animal est donc l'occasion idéale pour apprendre à s'en passer : pour se réchauffer le cœur plutôt que de réchauffer la planète (merci pour les animaux), mais aussi pour réduire le risque des « autres » maladies du cœur...

NOTE
Cet article appartient à Harris Kalidas, car c'est son idée originale. Son extraordinaire modestie l'a fait insister pour qu'il soit publié par autrui, compte tenu de participations diverses. Merci aussi à Florence Dellerie, Jasmine Perez, Nathan Andrieu et Marie Hélène Laurenceau pour leur aide.

Dernière édition: il y a 1 an 1 mois par Harris.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Harris
  • Portrait de Harris Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Vétéran
  • Vétéran
  • Président de la Société Végane Réunion
Plus d'informations
il y a 1 an 3 semaines #618 par Harris
Réponse de Harris sur le sujet Actualité
Je serai au village Alternatiba péi 2017 au parc de la Trinité à Saint-Denis aujourd'hui 14h-22h et demain dimanche 9h-18h au stand des citoyens de l'alimentation végétale.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LOD

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 3 semaines #619 par LOD
Réponse de LOD sur le sujet Actualité
C'est aujourd'hui la journée mondiale anti-foie-gras mais aussi la journée mondiale du gentil et bon faux-gras ;) peut-être il y aura-t-il consommervegan974.blogspot.com/p/saveurs-de-la-fournaise.html

Des volontaires pour une colocation entrepreneuriale sur le thème gîte vegan ?

cuisine.lodweb.com ~ vegan.lodweb.com ~ linux.lodweb.com ~ contact.lodweb.com

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.107 secondes
Propulsé par Kunena